Déposez votre candidature maintenant !
Cliquez-ici

Les finalistes du Luxembourg Art Prize

Liste des finalistes du Luxembourg Art Prize 2021

Groupe 1

Christian Bold

▸ 42 ans, Allemagne, Peinture
« Lors de la préparation minutieuse de chaque tableau, j'essaie de trouver et de maintenir un équilibre entre l'enthousiasme affirmatif et le scepticisme implicite, entre le plaisir du spectacle et le dégoût du cliché. Le jeu de mots dans le titre de l'œuvre, qui fait référence à une danse, est destiné à faire allusion aux éléments ritualisés d'un combat de rue. L'allusion visuelle à la gravure sur bois de Hokusai, "La grande vague de Kanagawa", sert non seulement une composition dynamique, mais crée également un lien médian avec l'un de mes modèles visuels. »

« Bambuleo », 2017 - Acrylique sur toile - 200x300 cm (79 x 118 in.)

Elladj Lincy Deloumeaux

▸ 26 ans, France, Peinture
« Naitre à soi est l’énergie avec laquelle on travaille sa propre singularité tout en se tournant vers une bibliothèque de références qui sont plurielles. C’est de fait un phénomène de créolisation, d’archipélisation : entre territoires géographiques et paysages mentaux, comment différentes références culturelles se ramifient les unes aux autres, formant ainsi une zone de contact, que j’essaie de transcrire en une composition, une toile. »

« Naître à soi », 2020 - Huile et gouache sur toile - 162x130 cm (64 x 51 in.)

Susan Kremer

▸ 29 ans, République Tchèque & Hongrie, Arts numériques
« Ma série Empty Spaces représente mon approche et mon interprétation de la peur du vide causée par le virus. Lorsque je marchais dans les rues vides, j’avais l’impression de violer un territoire privé, de passer la frontière d’un lieu où je n’aurais pas dû me trouver. Le squelette des villes qui se dessinait pendant ces promenades quotidiennes se remplissait de vie numérique pendant le couvre-feu, lorsque nous nous retrouvions enfermés entre nos propres murs. »

« Empty spaces » (« Espaces vides »), 2021 – Œuvre numérique

Jennifer Lescouët

▹ 34 ans, France, Photographie
« C'est dans un contexte de surdité soudainement apparue à l'âge de 8 ans que j'ai commencé à l'adolescence à me pencher sur la photographie. Cet outil m'a permis de m'exprimer très tôt et de développer un "regard qui entend". Je retranscris le mouvement de la langue des signes en jouant sur le temps de pose photographique. La difficulté est de montrer le signe en mouvement tout en gardant net le visage du modèle. »

« Les mots du Silence, Signe : "Langue des signes" », 2015 - Photographie

Zoran Mishe

▸ 37 ans, Bulgarie & Macédoine du Nord, Gravure
« En gravure, le partage et le travail en équipe sont essentiels pour développer ses talents personnels. Dans cette série sur les briques Lego, j’essaye de comprendre les variations d’interprétation du monde selon l’âge. En construisant avec des briques Lego, l’enfant construit sa propre vision du monde. La question est de savoir si une fois devenu adulte il arriverait à la même représentation du monde en jouant au même jeu. »

"The truth - Let's play I" (« La vérité : Jouons un peu I »), 2021 – Gravure – 66x100 cm (26 x 39 in.)

Francis O'Shaughnessy

▸ 41 ans, Canada, Photographie
« Dans le cadre de mes recherches, j’ai eu l’idée d’installer un appareil à soufflet devant un ordinateur pour convertir des représentations numériques inédites en collodion humide. Je voulais revisiter des productions antérieures et « recontextualiser », réinterpréter mes coups de coeur. Le résultat s’est avéré si intéressant que j’ai réalisé une série. De la sorte, j’ai arrimé des procédés antiques avec la technologie d’aujourd’hui. »

« Plaque 58 », 2020 - Collodion humide

Celina Portella

▸ 44 ans, Brésil, Techniques mixtes (Photographie)
« Je m'intéresse à la représentation du corps et son rapport à l'espace. Mon travail a un lien profond avec l'univers chorégraphique, en raison de mon expérience professionnelle avec la danse. Avec l'artifice du trompe-l'œil et l'intégration radicale des médiums, je travaille sur le terrain ambigu entre le matériel et l'immatériel, entre l'objectivité du monde et l'illusion. »

« Corte/1 » (Coupe/1), 2019, Photographie découpée, 135x95 cm (53x37 in.)

Jeanne K Simmons

▸ 57 ans, Etats-Unis (Washington), Sculpture, Arts Décoratifs
« Je me passionne pour le travail dans la nature, avec des matériaux naturels pour m’exprimer sur les problèmes qui concernent les femmes, l’humanité et la Terre. L’œuvre présentée est une célébration de la beauté du monde naturel, et la beauté de notre place dans ce monde. »

« Lace Skirt », 2019, Carottes sauvages et techniques de tissage.

Groupe 2

Nina K Ekman

▹ 42 ans, Danemark & Norvège, Sculpture (Textile)
« J’ai grandi dans le nord de la Norvège et ma relation avec la nature est une passion personnelle. L’œuvre sélectionnée est un travail qui interroge sur la non-durabilité de nos styles de vie modernes et invite l’observateur à réfléchir sur notre méthode de consommation linéaire, la mode éphémère et les conséquences de notre négligence pour l’avenir de la planète. J’utilise des vêtements de seconde main et des chutes de laine de l’industrie textile pour créer mes œuvres. Le turfting est une méthode de tissage de tapis. »

« Please touch me » (« Touchez-moi »), 2020, Tufting d’invendus en laine, bois, métal, béton, vieux journaux – Dimensions variables

Anna Guadagnini

▸ 38 ans, Royaume-Uni & Italie, Photographie
« Mon œuvre se compose majoritairement de portraits. Mon approche intime et la nature autobiographique de ma pratique se traduisent souvent en autoportraits. Mes photos présentent une narration forte, un entre-deux, une partie d’une histoire plus grande. Pour ce projet en particulier, le livre de Clarissa Pinkola, « Femmes qui courent avec les loups », fut une grande source d’inspiration. »

« Like a Fish in a Bottle » (« Comme un poisson dans une bouteille »), 2021 – Photographie numérique

Kyle Hoffmann

▹ 36 ans, Australie, Photographie
« Étant un enfant du Wisconsin, ma vision artistique m’a principalement été transmise par mon grand-père, un artiste à l’aquarelle. Ma création photographique ressemble davantage à la création d’une peinture. Ma méthode se concentre sur la distillation de l’image à ses parties fondamentales, et met l’accent sur la ligne, les formes et le mouvement dans les yeux de l’observateur. »

« Paper 9 », 2021 - Photo prise sur Hasselblad 500C/M, 120 mm f4 avec soufflets, film développé à la main. Pellicule : Bergger Pancro 400

Leonardo Laino

▸ 41 ans, Italie, Arts décoratifs (Mosaïque)
« L'art de la mosaïque est "un petit morceau à priori inutile qui, combiné à d'autres, crée de la beauté". L'œuvre présentée est le résultat d'une longue recherche presque obsessionnelle pour donner de la plasticité à la technique de la mosaïque. Le marbre, qui est un matériau lourd en soi, prend de la fluidité et de la légèreté dans un jeu sinueux de vagues, qui rappelle la forme d’un foulard. »

« Foulard », 2015 – Marbre et fibre de verre, 60 x 77 x 5 cm (24 x 30 x 2 in.).

Jerci Maccari

▹ 72 ans, Brésil, Peinture, 6ème participation
« Dans ma peinture, je développe un récit socio-géographique-culturel et historique de l'agriculture familiale, largement pratiquée dans la région sud du pays, fortement influencée par l'immigration européenne au Brésil au début du XXe siècle. L'absence de visages de mes personnages est une critique sociale du peu d'importance accordée aux travailleurs ruraux. »

« Semeadura em Tempos Sombrios I » (« Semailles en période sombre I »), 2021

Pilar Martínez

▹ 40 ans, Espagne, Photographie
« J’expérimente avec mon propre corps dans des espaces, parfois inquiétants, dans lesquels il semble que ni le temps ni l’espace n’existent. Dans cette œuvre, j’ai voulu capturer le côté intangible et fugace de mon être, et mon appareil s’est révélé l’instrument idéal pour me permettre de réussir. »

Projet "Desde el interior" (« Depuis l’intérieur »), 2017 – Photographie numérique

Ryu Morizane

▹ 29 ans, Japon, Dessin, 2ème participation
« Je m’efforce d’explorer des façons inédites de représenter les fleurs en dessin. Monotone avec sa fleur pour motif, ce dessin présente une structure qui donne une impression simple et symbolique. Sa réalisation a nécessité plus d'un an et demi de travail. »

« The Flowers » (« Les Fleurs »), 2020 - Fusain sur papier, 88x143 cm

Laisvydė Šalčiūtė

▸ 57 ans, Lituanie, Peinture, 2ème participation
« Dans mon travail, je collecte des images qui m’intéressent et des textes au hasard sur Internet, je les recycle, comme on le ferait avec des bouteilles en plastique, et je les réécris en changeant leur contexte et leur signification par le principe de paradoxe. Puis je les utilise à nouveau pour une nouvelle œuvre afin de créer un conte de fées visuel pour adultes, qui présente notre réalité telle qu’elle est construite par la représentation. »

« The Rape of Europe », 2019 (« Le Rapt d’Europe »), Gravure sur bois, huile et acrylique sur toile, 159 x 159 cm (63 x 63 in.)

Groupe 3

Saoud Abdallah

▹ 45 ans, Jordanie & Syrie, Techniques mixtes
« Je pense toujours que l'œuvre d'art doit être à la fois la plus simple et la plus expressive possible. J’aime l'austérité et la simplicité des formes et des couleurs. Toutes mes oeuvres sont réalisées à partir de sable noir naturel sans ajouter aucune couleur chimique. Le sable utilisé provient du Djebel Shihan Volcanique de la ville de Soueïda en Syrie. Le blanc est une poudre de zinc ou de titane. »

« Souvenirs », 2020, sable naturel et autres matériaux sur toile marouflée, 150 x 150 cm (59 x 59 in.)

Holly Boruck

▸ 66 ans, Etats-Unis (Californie), Peinture
« J’ai un intérêt profond pour la psyché humaine et les expériences terrestres. Dans mon travail, je m’efforce de capturer la richesse de l’expérience humaine par l’expression des visages et des mouvements du corps, tout en représentant l’intellect, les émotions et l’esprit. L’œuvre présentée explore la relation entre l’humain et la nature, en particulier comment l’activité humaine accélère les effets d’entropie sur l’environnement naturel. »

« Entropic 02 », 2021 - Encre, crayons de couleur sur papier – 46 x 36cm (18 x 14 in.)

Fabian Bürgy

▸ 41 ans, Suisse, Sculpture
« J’élabore un monde minimaliste inspiré d’une large gamme d’objets et d’apparences des plus ordinaires. Les tétrapodes sont un type de structure utilisé pour empêcher l’érosion et pour renforcer les structures côtières comme les digues et les brise-lames. L’œuvre présentée est ma sculpture symbolique de l’année 2020. C’est un symbole de la pandémie, mais aussi de l’humanité exposée aux forces de la nature, comme le changement climatique. »

« Tetrapod - Breaking the COVID-19 wave », 2020 (« Tétrapode : casser la vague de COVID-19 ») - Matériau : béton. Technique : moulage en négatif (impression 3D) rempli de ciment.

Oblivion Dope

▹ 26 ans, Portugal, Art numérique
« Je suis passionné par la nature, la culture et la technologie, et cet intérêt se reflète dans la façon dont je dessine une image. Dans cette oeuvre numérique "Blue Lady", j'ai décidé d'illustrer un personnage féminin dans un monde allégorique, où la nature et la vie animale se marient de manière cohérente et créent une image mystique et colorée. »

« Blue Lady » (« Femme Bleue »), 2021 - Illustration numérique, peinture numérique, outils numériques.

Mila Hacke

▸ 48 ans, Allemagne, Photographie
« Mon oeuvre est un travail de recherche de photographie d’architecture qui porte actuellement sur les alliés à Berlin et le patrimoine architectural des quatre puissances. L'appareil photo est mon instrument de recherche. Dans l'image focalisée, je peux montrer des références à travers le dialogue avec d'autres bâtiments, d’autres époques. »

"Les alliés à Berlin - le patrimoine architectural", 2020 – Travail de recherche architecturale par la photographie

INSANE 51

▸ 29 ans, Grèce, Street Art
« Mon concept principal se base sur les histoires d’amour. Mon style est une technique d’exposition à vision double qui nécessite des lunettes 3D pour voir les différentes couches. J’utilise toujours des squelettes et des portraits, car peu importe l’image que nous essayons de renvoyer de nous-même, au final, nous ne sommes que des os et un squelette. Nous sommes tous identiques à l’intérieur. Nous sommes tous des humains.»

« MOONCAKE », 2019 - Peinture aérosol acrylique sur un mur de 700 m2 à Worcester (Massachusetts, États-Unis) – 17 mètres x 40 mètres (670 x 1,575 in.)

Alena Kutnikova

▹ 39 ans, Russie, Photographie
« J’ai profité de l’isolement pendant le confinement forcé dû à la pandémie de COVID-19 pour commencer à photographier des natures mortes dans lesquelles je m’inspire de la peinture flamande du 17ème siècle pour réinterprêter ce thème de façon moderne. J'essaie d'imaginer quels matériaux et quels accessoires les maîtres hollandais pourraient utiliser s'ils vivaient à notre époque. »

« Nature morte », 2021 – Photographie numérique, Canon 5D Mark IV, EF 85mm f/1.2L II USM

Miriam Pertegato

▸ 43 ans, Italie, Peinture & Collage sur papier
« Le dessin présenté représente un nu endormi de Vénus encore enfant. À côté d'elle est assis un petit Cupidon qui attend patiemment son réveil et s'amuse en observant un petit orvet enveloppé dans ses mains. C'est une œuvre qui vient de ma grande admiration pour la Vénus de Dresde de Giorgione, et pour mon intérêt pour l'iconographie de la Vénus endormie, c'est-à-dire la célébration de la beauté inerte, pure et spontanée, la promesse de l'éveil et, dans ce cas, du développement et de la maturation. »

« Venere dormiente» (« Vénus endormie »), 2020 - Encre, tempera et collage sur papier d'art Fabriano 300g/m

Liste des finalistes du Luxembourg Art Prize 2020

Monika Bulaj

▹ 54 ans, Italie & Pologne. Photographie.
2ème participation
« Mon travail porte sur les minorités en danger, les nomades et les pèlerins. Je cherche des lieux qui font office de ponts situés aux frontières culturelles et spirituelles, au carrefour de minorités oubliées, relatant les croyances et traditions des plus faibles, leur résistance fragile ainsi que leur ouverture au dialogue. »

« Le bateau. Sierra Leone », 2020. Impression sur papier Hahnemühle. Dimension variable.

Ann Carrington

▸ 58 ans, Royaume-Uni. Sculpture.
« Mes sculptures racontent des histoires avec les objets du quotidien, l’utilisation d’objets trouvés et variés étant un élément fondamental de mon travail. Mes bouquets de fleurs métalliques forment un memento mori des temps modernes ».

« Boule de neige à Delft », 2020. Cette œuvre est fabriquée à partir de cuillères soudées et brasées ainsi que de couverts en métal. 73x58x58cm (29 x 23 x 23 in.)

Sara Genn

▸ 48 ans, Canada (British Columbia) & USA (Californie). Peinture
« Selon les principes de l’esthétique japonaise du wabi-sabi, les objets et les expériences gagnent en beauté lorsqu’ils évoquent un sentiment de désir spirituel. Ces peintures aspirent également à offrir un lieu de plaisir visuel avec des objets qui occupent l’espace de façon à brouiller les signifiants de genre, d’art et de monuments. »

« La lune m’a réveillé quinze fois », 2020. Acrylique sur toile dans des cadres d’artiste. 155 x 485 cm (61.5 x 191 in.)

Dieudonné Gottfried Zola

▸ 23 ans, Congo (Kinshasa). Peinture
« Mon travail se concentre sur la mise en exergue des minorités visibles, des altérités ainsi que le corps et son rapport à l’espace. La représentation du corps dans cette dualité qui l’englobe ; entre vulnérabilité et véhémence ».

« Florian », 2020 - Huile sur toile - 89x146 cm (35 x 57 in.)

麻由美 井上 (Mayumi Inoue)

▸ 32 ans, Japon. Techniques mixtes
« Dans le cadre de ma démarche, les cheveux perdus par les malades du cancer à cause de leur traitement sont collectés, puis tissés sous forme d’œuvres d'art qui leur donnent une seconde vie. Les souvenirs de chacun sont tissés dans les cheveux qui deviennent des preuves d’existence, des symboles de vie. »

« Thread of Life (Fil de vie) - Fabienne #2 », 2020 - Tissage de cheveux - 29.5x29.5 cm (11.6 x 11.6 in.)

Daniela Romanesi

▹ 44 ans, Brésil. Photographie.
2ème participation
« Je m’exprime à travers la macrophotographie de la nature. Cette technique représente un trait de ma personnalité : la curiosité. Après avoir pris cette photo, je me suis sentie comme délivrée de mes angoisses provoquées par la crise cardiaque de mon mari dont il est aujourd’hui rétabli. »

« Arterial IX », 2016 - Photographie imprimée sur papier - 90x60 cm (35 x 24 in.)

Lionel Sabatté

▸ 44 ans, France. Techniques mixtes
« La sphère du vivant ainsi que les transformations de la matière dues au passage du temps se retrouvent au coeur de mon travail. Je récolte des matériaux qui portent en eux la trace d’un vécu : poussière, cendre, charbon, peaux mortes, souches d’arbres... Ces éléments sont combinés de manière inattendue et des œuvres sont ainsi créées ».

« Fortune rouge et sous cutanée », 2019 – Huile sur toile. 130x130cm (51 x 51 in.)

Julian Semiao

▸ 23 ans, France. Peinture.
2ème participation.
« Autant influencé par la force de l’art brut que par la vitalité du néo expressionnisme et de la figuration libre, je puise mes sources d’inspiration dans un art pop, spontané et engagé. Je montre ma vision d’une société contemporaine toujours en mouvement. »

« L'exil », 2019 - Acrylique sur toile. 190x165cm

Tim Smith

▸ 41 ans, Canada (Manitoba). Photographie
« J’ai construit des relations de confiance avec les communautés huttérites du Canada occidental au cours des dix dernières années. Leur culture continue d’être préservée grâce à leur séparation délibérée avec la société dominante et leur système d’auto-suffisance monétaire. Ils représentent peut-être la meilleure tentative réussie de vie en communauté de l’histoire moderne. L’œuvre sélectionnée est le portrait de Justin après son deuxième jour d’abattage de milliers de poules pondeuses. Le travail est dur et la plupart des membres aptes de la colonie doivent participer. »

« Portrait de Justin Hofer », 2015. Photographie numérique. Dimension variable.

Marc David Spengler

▸ 24 ans, Allemagne. Peinture
« Je me concentre sur des illustrations et des compositions abstraites. Mon approche créative consiste à créer des mondes abstraits via le processus de peinture spontanée. Chacune de mes images est créée sans dessin au crayon à papier, car la première esquisse est généralement la meilleure et doit donc devenir l'image finale. Cette approche fait de moi à la fois un créateur et un observateur. »

« Sans titre », 2020 - Acrylique sur papier . 25x36cm (10 x 14 in.)

Anibal Vallejo

▸ 44 ans, Colombie. Peinture
« Je m’intéresse avant tout aux fondamentaux de la peinture : la couleur, la forme, la composition, le geste et la surface. Dans l’œuvre sélectionnée, le dessin brodé à la main exorcise mon processus créatif qui dure des heures, des jours, presque comme un mantra qui complète le langage pictural en donnant une troisième dimension au tableau. »

« Sans Titre, #537 », 2018. Acrylique et broderie à la main sur toile. 200x150cm (79 x 59 in.)

Liste des finalistes du Luxembourg Art Prize 2019

Fosca Boggi

▸ 58 ans, Italie, commerçante
Inspiration: Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat

« Pony Rock », 2018, Technique de moulage, entièrement en céramique vernie et assemblée sans utilisation de colle, donc entièrement démontable, 52 x 65 x 38 cm (20 x 26 x 15 in.)

Sara Bomans

▸ 37 ans, Belgique, Enseignante en arts plastiques
Inspiration: Frida Kahlo, Louise Bourgeois, Sophie Calle, Hans Op de Beeck, Michael Borremans, Rinus van de Velde

« I used to be sexy #5 », 2018, Cheveux humains cousus sur du papier paraffiné, 32 x 26,7 cm (12.5 x 10.5 in.)

Jenna Hobbs

▹ 34 ans, Canada (Alberta), Mère de famille
Inspiration: Norman Rockwell, Sally Mann, Kirsten Lewis, Joy Prouty

« Mama tried », 2019, Photographie, 57 x 84 cm (22 x 33 in.)

Yannick Ilito Betofe

▸ 28 ans, Belgique & Congo (Kinshasa)
Inspiration: Caravaggio, Francis Bacon, Jenny Saville, Lucian Freud, Marlene Dumas, Berlinde de Bruyckere, Jérôme Zonder, Leonard Cohen, Sarah kane, Henri Michaux, Andrei Tarkovsky, Tomas Tranströmer, Fabienne Verdier

« Ida », 2015, Acrylique sur papier, 107 x 126,5 cm (42 x 50 in.)

Clay Johnson

▸ 55 ans, USA (Wyoming)
Inspiration: Agnes Martin, Brice Marden, Diego Velázquez, Edgar Degas, Frank Auerbach, Franz Kline, Kasimir Malevich, Mark Rothko, Pablo Picasso, Paul Klee, Rembrandt Harmenszoon van Rijn, Richard Diebenkorn, Richard Serra, Vincent van Gogh, Willem de Kooning, Édouard Vuillard, Robert Natkin

« Box Out », 2019, Acrylique sur panneau d’aluminium, 122 x 122 cm (48 x 48 in.)

Martin Lyonnet

▸ 31 ans, France
Inspiration: Aaron Siskind, Daniel Buren, Egon Schiele, Jean-Michel Basquiat, Pablo Picasso, Jacques Villeglé, Chaïm Soutine, Oscar Munoz, Carlos Cruz-Diez

« 10h44 », 2019, Peinture et collage, 161 x 114 cm (63 x 45 in.)

Adele Razkövi

▸ 41 ans, Autriche
Inspiration: Eadweard Muybridge, Leonardo da Vinci, Art Brut, Eduardo Roca, Frederique Edy

«Intelligence collective », 2018, fil de fer et grilles métalliques, dimensions variables

Jon Setter

▸ 29 ans, Australie (New South Wales) & USA (Michigan)
Inspiration: Aaron Siskind, Bernd and Hilla Becher, Ellsworth Kelly, Michael Wolf, Piet Mondrian, Richard Diebenkorn, Stephen Shore, Thomas Struth, Yoshinori Mizutani, Andrea Grutzner, Todd Eberle, Gerry Johansson

« An Intersection of Lines and Colours », 2018, Photographie, 130 x 90 cm (51 x 35 in.)

Izumi Ueda Yuu

▸ 71 ans, Japon & Portugal
Inspiration: Christian Boltanski, Claes Oldenburg, Kiki Smith, Louise Bourgeois, Philip Guston

« The Passage », 2019, Encre Sumi sur papier, 198 x 210 cm (78 x 83 in.)

Duncan Wylie

▸ 44 ans, Royaume-Uni & Zimbabwe
Inspiration: David Hockney, El Greco, Georg Baselitz, Gerhard Richter, Howard Hodgkin, Willem de Kooning, Gordon Matta Clark, Robert Smithson

« Undercurrent (Johannesburg/Londres) », 2018, Huile et alkyde sur toile, 171 x 220 cm (67 x 87 in.)

Jenny Ymker

▸ 50 ans, Pays-Bas
C’était sa 3ème candidature au Luxembourg Art Prize
Inspiration: Cindy Sherman, Francesca Woodman, Grayson Perry, Louise Bourgeois

« Vervlogen (Bygone) », 2018, Tapisserie tissée selon Gobelins, laine et coton, 193 x 291 cm (76 x 114 in.)

Liste des finalistes du Luxembourg Art Prize 2018

Tsuyu Bridwell

▹ 51 ans, Japon & France
Inspiration : Alexander Calder, Andy Goldsworthy, Edward Hopper, Gabriel Orozco, Henri Matisse, Jean-Michel Othoniel, John Baldessari, Rembrandt Harmenszoon van Rijn

« Onde », 2018. Papier coton, encre, cristaux de Swarovski, feuilles d'argent massif. 70 x 210 cm (28 x 83 in.)

Lúcia Costa

▹ 57 ans, Brésil
Spécialité : Peinture acrylique
Inspiration : El Lissitzky, Kazimir Malevich, M. C. Escher, Theo van Doesburg, Vik Muniz, Vincent van Gogh

« Tons de azul » («Nuances de bleu »), 2016. Acrylique sur toile. 160 x 120 cm (63 x 47 in.)

Alexis Couzino

▸ 26 ans, Canada (Québec)
Inspiration : Damien Hirst, David LaChapelle, Jeff Koons
Spécialité : Performance, photographie, média imprimé.

« Mirages 5 », 2018. Performance, photographie, collages numériques, média imprimé. 152 x 102 cm (60 x 40 in.)

Anna Herrgott

▸ 35 ans, Allemagne
Inspiration : Orlan, Vanessa Beecroft

« Marquardt », 2015. Clous et ficelle sur impression photo. 45 x 35 cm (18 x 14 in.) x 3 panneaux. Edition 3/3

Shawn Huckins

▸ 34 ans, USA (Colorado)
Spécialité : Peinture
Inspiration : David Hockney, Edward Ruscha, George Caleb Bingham, Gilbert Stuart, John Singleton Copley, Richard Estes, Wayne Thiebaud

« Nothing Rhymes With Orange (George Washington, White House Art Collection Erasure No. 5) » (« Rien ne rime avec Orange (George Washington, Collection d’art de la Maison Blanche, Effacement N° 5) »), 2018. Acrylique sur toile. 81 x 66 cm (32 x 26 in.)

Hanna Margetson-Rushmore

▸ 22 ans, Royaume-Uni & USA
Inspiration : Agnes Martin, Eva Hesse, On Kawara, Sol LeWitt
Spécialité : Dessin sur papier

« Mark Field », 2018. Dessin sur papier Strathmore, stylo. 56 x 76 cm (22 x 30 in.)

Noah James Saunders

▹ 38 ans, USA (Georgie)
Spécialité : sculpture en fil métallique
Inspiration : Alexander Calder, Henri de Toulouse-Lautrec, Pablo Picasso

« Your Muse is a Bitch » (« Ta muse est une salope »), 2017. Sculpture en fil de fer, fil d’acier galvanisé, treillis métallique. 122 x 132 x 5 cm (48 x 52 x 2 in.)

Eugenio Schirone

▸ 17 ans, Italie
Inspiration : Hieronymus Bosch, Paolo Uccello
Spécialité : Photographie numérique

« L'Eterno E Il Temporale » (« L’Éternel Et Le Temporaire »), 2018. Photographie numérique sur papier. 40 x 186 cm (16 x 73 in.). Triptyque

Ritu Binhay Sinha

▸ 42 ans, Inde
Inspiration : Edvard Munch, Louise Bourgeois, Tracey Emin
Spécialité : Peinture sur papier et technique mixte

« My first day in this world (Set of 16 pieces) » (« Mon Premier Jour Dans Ce Monde »), 2018. Peinture, tricot et éléments divers sur papier. 38 x 28 cm (15 x 11 in.) x 16 pièces

Ludovic Thiriez

▹ 34 ans, Hongrie & France
Inspiration : Adrian Ghenie, Albert Oehlen, Cecily Brown, Gerhard Richter, Marlene Dumas, Maurizio Cattelan, Michaël Borremans, Neo Rauch, Peter Doig

« The boy from the neighborhood » (« Le garçon du voisinage »), 2018. Acrylique, encre, huile sur toile de lin. 140 x 170 cm (55 x 67 in.)

Géraldine Tobé

▸ 26 ans, République Démocratique du Congo (Kinshasa)
Inspiration : Christian Boltanski

« Sans titre », 2018. Peinture et fumée sur toile. 200 x 190 cm (79 x 75 in.)

Wen Meng-Yu (温孟瑜)

▸ 31 ans, Taïwan
Inspiration : David Hockney, Peter Doig, René Magritte

« This Day » (« Ce Jour »), 2017. Acrylique sur toile, sérigraphie. 100 x 80 cm (39 x 31 in.)

Liste des finalistes du Luxembourg Art Prize 2017

Maria Eugenia Gamiño Cruz

▸ 56 ans, Mexique
Spécialité : Sculpture
Inspiration : Alexander Calder, Andy Goldsworthy, Anthony Caro, Antony Gormley, Carl Andre, Christo & Jeanne-Claude, Gabriel Orozco, Joseph Beuys, Louise Bourgeois

« Encuadre De Distintos Tiempos » (Cadre Représentant Différents Moments), 2014, Techniques mixtes (bois, rondelles et branches). 93 cm x 114 cm x 16 cm (37 x 45 x 6 in.)

Severija Inčirauskaitė-Kriaunevičienė

▸ 40 ans, Lithuanie
Spécialité : Sculpture en broderie en point de croix sur métal
Inspiration : Banksy, Jeff Koons, Joseph Beuys, Louise Bourgeois

« Donald Bubble Gum », 2016. Perçage, soudure, broderie en point de croix, 4 vieux seaux en métal, coton, divers papiers de chewing-gum sous cadre en verre. 120 cm x 600 cm x 40 cm (47 x 236 x 16 in.)

Jarik Jongman

▸ 55 ans, Pays-Bas
Spécialité : Peinture
Inspiration : Adrian Ghenie, Anselm Kiefer, Peter Doig

« It’s Gonna be Great, it’s Gonna be Fantastic » (« Ça va être génial, ça va être fantastique »), 2017. Huile, acrylique, goudron, plâtre et feuilles d’or sur panneau. 180 x 244 cm (71 x 96 in.)

Vladimir Kartashov (Владимир Карташов)

▸ 20 ans, Russie
Spécialité : Peinture à l’huile
Inspiration : Diego Rivera, El Greco, Giorgio de Chirico

« Фантомы прошедших эпох » (« Fantasmes d'époques passées »), 2016. Huile sur toile. 160 x 120 cm (63 x 47 in.) 160 × 123.5 cm

Jennifer Krause Chapeau

▸ 55 ans, USA (New-Jersey)
Inspiration : Alice Neel, Anselm Kiefer, Chantal Joffe, Eric Fischl, Fairfield Porter, George Bellows, Gerhard Richter, Gustave Caillebotte, Gustav Klimt, John Singer Sargent, Lois Dodd, Neil Welliver, Rackstraw Downes, Vincent van Gogh, Yvonne Jacquette

“Colza Field II” (« Champ de Colza II »), 2015. Huile sur toile. 66 x 87 cm (26 x 34 in.)

Jeppe Lauge

▸ 37 ans, Danemark & Pays-Bas
Spécialité : Peinture
Inspiration : Adrian Ghenie, David Hockney, Peder Severin Krøyer, Peter Doig

“Rolling hills” (« Collines »), 2017. Huile sur toile, 190 x 230 cm (75 x 91 in.)

Sali Muller

▸ 36 ans, Luxembourg
Spécialité : Installation, Sculpture
Inspiration : Mona Hatoum, Tracey Emin

« Verschiebung der Wirklichkeit » (Changement de réalité), 2017. Miroir et encadrement coupé. 102 x 98 x 4 cm (40 x 39x 2 in.)

Alexandra de Pinho

▸ 40 ans, Portugal
Spécialité : Tissus, lignes cousues en fil et aquarelle sur papier
Inspiration : Ellen Gallagher, Louise Bourgeois, Lygia Clark, Magdalena Abakanowicz, Robert Rauschenberg, Shirin Neshat

« Cartas Dispersas I » (« Lettres dispersées I »), 2017. Tissus, lignes cousues et aquarelle sur papier. 50 x 100 cm (20 x 39 in.)

Steeven Salvat

▹ 26 ans, France
Spécialité : Dessin au Rotring et à l’encre de Chine sur papier, façon gravure ancienne
Inspiration : Albrecht Dürer, Gustave Doré, Jean Auguste Dominique Ingres, Leonardo da Vinci

« Mentonapodes», 2017. Rotring et encre de chine sur feuille Canson patinée avec du thé noir. 29 x 41 cm (11 x 16 in.)

René Seifert

▸ 36 ans, Allemagne
Inspiration : Gerhard Richter, Jackson Pollock, Pierre Huyghe, Rosemarie Trockel, Paul Klee, Alexander McQueen, Sterling Ruby, Christopher Wool, Autechre, Superflex, Santiago Sierra, Allan Turing, Immanuel Kant, Husserl, Wittgenstein, John Berger, Marcuse, Hannah Ahrendt, Foucault, Bourdieux, Einstein, Hawking Uvm

« TRA n CE (4) », 2016. Laque sur film polyester transparent & aluminium. 180 x 135 cm (71 x 53 in.)

Lalula Vivenzi

▹ 31 ans, Colombie & Italie
Spécialité : Photographie
Inspiration : Andy Warhol, Frida Kahlo, M. C. Escher, Marina Abramović, Sandro Botticelli, Yayoi Kusama

« Fosa común » (« Fosse commune »), 2016. Photographie numérique. Edition 1/3. 106 x 150 cm (42 x 59 in.)

Muhammad Z Zaman

▹ 26 ans, USA (New-Jersey)
Spécialité : Peinture & calligraphie
Inspiration : Jackson Pollock, Mark Rothko

« Darkness and Light » (« Obscurité et lumière »), 2016. Acrylique sur toile. 91 x 61 cm (36 x 24 in.)

Liste des finalistes du Luxembourg Art Prize 2016

Alexei A. Izmaylov

▸ 31 ans, Russie & Royaume-Uni
Spécialité : Techniques mixtes
Inspiration : Asger Jorn, Cy Twombly, Donald Judd, Edward Ruscha, Erwin Wurm, Francis Bacon, Franz West, Guy Bourdin, Hans Haacke, John Baldessari, Juergen Teller, Marcel Duchamp, Marlene Dumas, Ryan McGinley, Sarah Lucas, Thomas Ruff

« Untitled (Fig. 2) », 2016, Technique mixte sur toile, 120 x 100 cm, Unique

Renata Franzky

▹ 47 ans, Allemagne
Spécialité : Peinture
Inspiration : Anselm Kiefer, Caravaggio, El Greco, Lucian Freud, Maria Lassnig, Max Beckmann

« Anuntiatio en Supermercado », 2016, Acrylique sur toile, 170 x 135 cm, Unique

Jaeyeol Han

▸ 33 ans, Corée du Sud
Spécialité : Peinture
Inspiration : Jenny Saville, Paul Cézanne, Peter Paul Rubens, Willem de Kooning

« Passersby, Unmask », 2013, Huile sur toile, 91 x 73 cm, Unique

John Haverty

▸ 29 ans, Etat-Unis (Massachusetts)
Spécialités : Peinture, dessin
Inspiration: Dieric Bouts, Hieronymus Bosch, Salvador Dalí

« Circus », 2015, Série « Gangrene », Stylo et aquarelle sur papier, 120 x 120 cm, Unique

Bartosz Kołata

▸ 37 ans, Pologne & Irlande
Spécialité : Peinture
Inspiration: Ambrosius Holbein, Andrzej Wróblewski, David Hockney, Jan van Eyck, Marlene Dumas

« Chandelier », 2016, Huile sur toile, 60 x 60 cm, Unique

Maurice Mbikayi

▸ 42 ans, République Démocratique du Congo & Afrique du Sud
Spécialités : Vidéo, sculpture
Inspiration : Joseph Beuys, Louise Bourgeois, Marcel Duchamp, Yinka Shonibare

« Web Jacket », 2015, Vidéo numérique, 9 minutes, Edition 5 + 3 épreuves d'artiste

Graciana Piaggio

▹ 45 ans, Argentine
Spécialité : Photographie
Inspiration : Adriana Lestido, Frank Auerbach, Hiroshi Sugimoto, Joel Meyerowitz, Josef Sudek, Minor White, Nicolas de Staël, Richard Diebenkorn, Rinko Kawauchi, Sally Mann, Willem de Kooning

« The burden of time», 2006-2016, 20 impressions fine-art sur papier baryté, 40 x 60 cm chaque, 200 x 350 cm l’ensemble, Edition 12

Jose Sierra Vega

▸ 26 ans, Colombie
Spécialité : Photographie
Inspiration : Felix Gonzales-Torres, George Platt Lynes, Gilbert & George, Marcel Duchamp, Nan Goldin, Robert Mapplethorpe, Wilhelm von Gloeden

« Sans titre », 2016, Autoportrait, Impression fine-art sur papier baryté, 100 x 80 cm, Unique

Melissa Vandenberg

▸ 38 ans, Etats-Unis (Kentucky)
Spécialité : Sculpture
Inspiration : Carrie Mae Weems, Lorna Simpson, Louise Bourgeois, Shirin Neshat, Yinka Shonibare

« Sink or Swim: Family Style », 2012, Gilets de sauvetage, drapeaux américains, support en bois, 122 x 43 x 61 cm, Unique

Simon Vienne

▸ 24 ans, France
Spécialité : Photographie
2ème candidature au Luxembourg Art Prize (2015, 2016)
Inspiration: Andreas Gursky, Gregory Crewdson, Henri Cartier-Bresson, Hiroshi Sugimoto, Josef Koudelka, Peter Lindbergh, Philippe Halsman, Sebastião Salgado, Stephen Shore, Steve McCurry, Vivian Maier, William Klein, Willy Ronis

« Soccer Time », 2015, Impression fine-art sur papier baryté, Edition 3

Liste des finalistes du Luxembourg Art Prize 2015

June Allen

▸ 52 ans, franco-américaine. Née aux États-Unis. Vit en France

« Triptych », 2015, Cut-up d’écriture au sujet du processus créatif, recomposé au hasard, collé derrière papier calque, posé entre deux verres, 67 x 29 cm (3 panneaux)

Frédéric Blaimont

▸ 67 ans, Français. Né et vit en France.

« La mère de famille », 2014, Huile sur toile, 120 x 120 cm

Xavier Drong

▸ 44 ans, Français. Né en Belgique, vit en France.

« DTR_02 », 2014, Acrylique et huile sur toile, 195 x 162 cm

Michel Fouarge

▹ 42 ans, Luxembourgeois. Né et vit au Grand-Duché de Luxembourg

« Création du Monde », 2014, Tirage photographique avec finition Diasec, Edition 1/3, 50 x 50 cm

Albert Janzen

▸ 26 ans, Allemand. Né en Russie, vit aux Pays-Bas

Sans Titre, 2015, 5 feutres noirs sur tableau blanc (œuvre éphémère photographiée avant destruction), Impression sur Forex, Edition 1/1, 150 x 200 cm

Natalie Lamotte

▸ 50 ans, Française. Née et vit en France.

« 2013-T19 », 2013, Acrylique sur toile, 250 x 185 cm

Herrel

▹ 44 ans, Français. Né et vit en France.

« Nuances », 2015, Marbre statuaire de Carrare (qualité Michelangelo) travaillé en taille directe & socle en métal, 130 x 50 x 45 cm

Assaf Matarasso

▸ 31 ans, Israëlien. Né en Israël, vit en France.

« Scars- Madeleine», 2015, Tirage photographique sur papier fine art baryté Hahnemuhle 315 g, Edition 2/6, 90 x 60 cm

Dany Mayer

▹ 64 ans, Français. Né et vit en France.

Sans Titre, 2009, Peinture émaillée sur tôle d’acier galvanisée, perforée de 18.000 trous environ et sculptée, 200 x 100 cm

Américo Prata

▸ 56 ans, Portugais. Né au Mozambique, vit au Portugal.

« So What #21 », 2015, Charbon et acrylique sur toile, 150 x 100 cm

Sophie Rambert

▹ 45 ans, Française. Née et vit en France.

« Chute #17 », 2014, Pierre noire sur papier, 130 x 93 cm

Yannick Shroeger

▸ 18 ans, Luxembourgeois. Né et vit au Grand-Duché de Luxembourg.

« My hunger », 2015, Crayon sur papier, 32 x 21,5 cm